Ressources maritimes : tout ce qu’il faut savoir sur les zones de pêche de la FAO

La FAO ou l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture joue un rôle essentiel dans la gestion des zones de pêche à travers le monde. Cette agence est responsable de la délimitation des zones de pêche majeures à l’échelle mondiale. Elle coordonne la collecte de données sur divers éléments pour établir une évaluation de l’état des ressources marines et pour informer les décisions de gestion. La mise en place des zones de pêche de la FAO présente de nombreux avantages tant du point de vue environnemental que socio-économique. Découvrez dans ce texte ce qu’est une zone de pêche FAO, la manière dont ces zones sont limitées, leur contribution à la gestion durable des ressources marines, les défis et enjeux liés à ces zones. 

C’est quoi une zone de pêche de la FAO ?

La FAO divise les océans du monde en zones de pêche afin de faciliter la gestion des pêcheries. La mise en place de ces zones permet aux gouvernements, aux chercheurs et aux gestionnaires des pêches comme les pêcheurs de bretagne de mieux comprendre et de gérer les activités de pêche au niveau international. A noter que ces zones de pêche couvrent tous les océans et mers du monde, allant de l’Atlantique Nord à l’océan Austral, en passant par le Pacifique Ouest et l’Océan Indien. Aujourd’hui, la FAO reconnaît 19 zones de pêche majeures, partout dans le monde. Chacune de ces zones est numérotée de 21 à 71. 

Avez-vous vu cela : Découverte des caractéristiques du Berger Blanc Suisse

Comment les zones de pêche FAO sont-elles délimitées ?

Les zones de pêche de la FAO sont délimitées en fonction de nombreux critères, tels que les caractéristiques océanographiques, les espèces de poissons présentes et les activités de pêche. Les frontières politiques et géographiques des pays et des différentes régions sont considérées comme points de référence pour la délimitation de ces zones. Cela peut inclure : 

  • Les côtes continentales
  • Les zones économiques exclusives des pays côtiers
  • Les frontières maritimes internationales

La délimitation des zones de pêche FAO se fait aussi en fonction des caractéristiques océanographiques, c’est-à-dire des courants océaniques, des gyres, des remontées d’eau, etc. Par ailleurs, les zones où l’on trouve des habitats importants pour les espèces de poissons ciblées sont généralement incluses dans ces zones. Cela peut être des zones d’alimentation, de reproduction, des zones d’agrégation de poissons ou des récifs coralliens. 

Cela peut vous intéresser : Comment gérer l’agressivité saisonnière chez les geckos ?

Contribution des zones de pêche de la FAO à la gestion durable des ressources marines

Les zones de pêche de la FAO jouent un rôle crucial dans la gestion durable des ressources marines. En divisant les océans en zones distinctes, il serait plus facile de collecter des données sur les pêcheries, les captures de poissons, les stocks de poissons et les efforts de pêche dans chaque région. Ces données sont d’une grande importance pour pouvoir évaluer l’état des ressources marines. 

Ces zones permettent également aux chercheurs et aux gestionnaires des pêcheries d’établir des analyses sur les tendances et les modèles de pêche spécifiques à chaque région. En délimitant les zones de pêche, cela permet de comprendre les particularités de chaque zone, ce qui permet aux autorités nationales et internationales de mettre en place des mesures de gestion adaptatives qui tiennent compte des besoins spécifiques de chaque région. 

Copyright 2023. Tous Droits Réservés